-10% sur la Vitamince C liposomale avec le code " ALTRIENT "

SAMe est une molécule qui se forme naturellement dans le corps humain. Son rôle est essentielle au bon fonctionnement de l'organisme notamment celui du système nerveux central et du fois.

La S-adénosylméthionine (SAMe), soulage l'arthrose et la depression

 

 

La S-adénosylméthionine (SAMe), est une molécule qui se forme naturellement dans le corps humain. Son rôle est essentielle au bon fonctionnement de l'organisme notamment celui du système nerveux central et du fois.

 

La SAMe :

  • Soulage l'arthrose
  • Combat la dépression
  • Soulage les troubles hépatiques

 

 

Découverte du SAMe

 

Ce sont des chercheurs italiens qui, en 1952, ont découvert cette substance. La SAMe était d'abord destinée au traitement de la dépression. Mais on a observé, au cours des premiers essais cliniques, qu'elle avait aussi des effets bénéfiques sur les articulations des personnes souffrant d'arthrose.

En Europe, depuis 1975, elle est offerte sur ordonnance pour traiter la dépression et l'arthrose. Avant 1995, on l'utilisait surtout en injection. Depuis, on a mis au point des comprimés que l'on peut prendre par voie orale. Ce sont ces produits qui, en 1999, ont fait leur apparition dans les magasins de produits naturels et de suppléments alimentaires d'Amérique du Nord.

 

 

C'est quoi la SAMe ?

 

La S-adénosyl-L-méthionine, simplifiée en adénosylméthionine, ou bien SAMe qui est l'acronyme utilisé dans le commerce et les conversations courantesLe « e » désigne l'enrobage « entérique » des comprimés qui leur permet de résister à l'acidité de l'estomac, car la SAMe est absorbée dans l’intestin.

Il s'agit d'une molécule qui se forme naturellement dans l'organisme à la suite d'une réaction entre la méthionine (un acide aminé) et l'adénosine triphosphate (ATP - acide nucléique transporteur d'énergie auprès des cellules). Elle joue un rôle essentiel dans le cycle du glutathion, un antioxydant très puissant fabriqué par l'organisme. Précurseur de nombreux acides aminés essentiels, elle contribue à la synthèse, à l'activation et au métabolisme des hormones, des neurotransmetteurs, des protéines, des acides nuclèiques et des phospholipides. Elle est donc essentielle au bon fonctionnement de l'organisme, notamment celui du système nerveux central et du foie.

Les personnes dont les taux sanguins de SAMe sont bas sont plus sujettes à la dépression, à la dégénérescence des cartilages articulaires et aux troubles hépatiques chroniques.

Une carence en méthionine, en acide folique ou en vitamine B12 peut entraîner une baisse de la production de SAMe par l'organisme.

 

 

Fonctions biologiques de la SAMe

 

Les fonctions biologiques majeures de SAM sont liées à son implication dans les trois principales voies métaboliques: la transméthylènisation, la trans-sulfuration et la synthèse des polyamines. Compte tenu de la grande variété de substrats accepteurs dans les réactions de transmethylation, un large éventail de processus cellulaires allant de l' expression des gènes (méthylation de l' ADN) à la membrane de la fluidité (méthylation de phospholipides)1,2 sont affectées si la disponibilité SAM est limitée. L'importance de la SAM en trans-sulfuration est un précurseur du glutathion, le principal antioxydant cellulaire3 . Dans la maladie chronique du foie, l' activité de la méthionine adénosyltransférase spécifique du foie est altérée et le niveau de glutathion est réduit1. La chute du niveau de glutathion a été attribué en partie à la diminution de la synthèse de la SAM3 . Enfin, bien que la baisse du SAM  peut théoriquement affecter la synthèse polyamine, cela ne semble pas être le cas puisque les enzymes clés pour la synthèse des polyamines, ornithine décarboxylase et SAM décarboxylase, sont tous deux induits lorsque le niveau SAM est réduit,  comme un mécanisme compensatoire pour maintenir la synthèse des polyamines4.

 

 

Utilisation chez les patients atteints de troubles hépatiques

 

Les essais chez un petit nombre de patients atteints de divers types de maladie chronique du foie, y compris des voies biliaires ou de cirrhose alcoolique, l'hépatite ou cholestase induite par la molécule, ont confirmé l'effet à court terme de SAMe (par voie intraveineuse ou par voie orale) par rapport au placebo dans la normalisation des mesures de la fonction hépatique. Les patients atteints d'intoxication chronique au plomb ont montré l'inversion des anomalies des enzymes hépatiques après une thérapie en SAMe.

La plupart des applications thérapeutiques de SAM ont mis l' accent sur ​​les maladies du foie,  à la fois aiguës (acétaminophène overdose) et  chroniques (divers troubles cholestatiques et les deux cirrhose alcoolique et non alcoolisées). Les paramètres pharmacocinétiques de SAM ont été bien étudiés et sa longue tolérance à long terme est excellente, avec peu d' effets secondaires 2.  La plupart des études ont montré un bénéfice dans l'amélioration des transaminases hépatiques et de la bilirubine2 . 

Une importante étude récente randomisée en double aveugle a administré la SAM par voie orale (1,2 g / jour) chez des patients atteints de la maladie alcoolique du foie et a constaté une amélioration de survie de 2 ans de ceux qui ont une maladie du foie moins avancé 5.

 

 

Utilisation chez les patients souffrant de troubles affectifs12

 

Le principal effet de la SAMe chez les patients déprimés est l' amélioration de l' humeur, le mécanisme précis est inconnu.  Mais des essais non comparatifs en petits groupes de patients atteints de divers types de dépression ont montré une amélioration constante de l'humeur avec une administration de SAMe à des doses de 1600 mg/ jours par voie orale ou parentérale à 500 mg/ jours pendant 6 semaines. 

Dans un certain nombre d'essais randomisés à court terme,  l'administration de 75 à 400mg de SAMe par voie parentérale a été constamment supérieur au placebo et était aussi efficace que les autres médicaments antidépresseurs.

Son utilisation comme complément au traitement de la dépression avec d' autres antidépresseurs est digne d'étude , en particulier chez les patients suicidaires. En outre le traitement SAMe a été bien toléré, un atout chez les patients qui subissent des effets négatifs importants du traitement antidépresseur tricyclique. 

 

 

Utilisation chez les patients atteints d'arthrose

 

Une méta-analyse de 11 essais cliniques6  et un rapport très détaillé effectué par une agence gouvernementale américaine (Agency for Healthcare Research and Quality - l'AHRQ)7 confirmaient les conclusions d’études antérieures8,9 : la SAMe est aussi efficace que les anti-inflammatoires classiques pour traiter l’arthrose, sans en avoir les effets indésirables.

 

 

Utilisation dans d'autres maladies

 

La large gamme d'effets de l'administration de SAMe a conduit à réaliser de nombreuses enquêtes dans son utilisation dans diverses maladies. 

L'administration de 800 mg par jour de SAMe par voie orale, pendant 6 semaines, ont permis de constater une diminution de la douleur, de la fatigue et de la raideur matinale et une amélioration de l'humeur de personnes souffrant de la fibromyalgie10.

Une étude préliminaire a montré une diminution de l’agressivité et une amélioration de la qualité de vie chez des personnes souffrantes de schizophrénie, après avoir pris 800 mg de SAMe par jour, pendant 8 semaines11.

 

 

Dosage recommandé 12

 

La dose quotidienne recommandée de la SAMe dans le traitement des troubles hépatiques tels que la cholestase, est de 800 mg par voie parentérale ou par voie orale 1600mg. Pour une administration parentérale, dans la maladie dépressive 200 à 400 mg / jour doit être administré pendant 15 à 20 jours. le traitement par voie orale est comprise dans l'intervalle de dose de 400 à 1600 mg / jour.

 

 

Effets indésirables12

 

La SAMe est très bien tolérée. À des doses orales allant jusqu'à 1600 mg par jour, aucun effet indésirable n'a été noté autre que des effets gastro-intestinaux légers occasionnels. 

Chez les patients déprimés la tolérance au SAMe, a également été bonne, avec seulement quelques patients développant l'anxiété. Cependant, la transition de la dépression à l'hypomanie a été noté chez certains patients souffrant d'une maladie bipolaire.

 

 

Références

 

Rédigé par Amina Hammouche diplomée en Ingénierie Nutraceutique (compléments alimentaires et produits diététiques).

 

1. JM Mato, L. Alvarez, P. Ortiz, MA Pajares. S synthèse -adenosylmethionine: Mécanismes moléculaires et implications cliniques. Pharmacol. Ther., 73 (1997), p. 265-280

 

2. HA Friedel, KL Goa, P. Benfield. S -adenosyl- l méthionine. Un examen de ses propriétés pharmacologiques et un potentiel thérapeutique dans le dysfonctionnement du foie et des troubles affectifs par rapport à son rôle physiologique dans le métabolisme cellulaire. Médicaments, 38 (1989), pp. 389-416

 

3. SC Lu. Régulation de la synthèse du glutathion hépatique. Sem. Liv. Dis., 18 (1998), p. 331-343

 

4. DL Kramer, JR Sufrin, CW Porter. Effets relatifs de S -adenosylmethionine épuisement sur ​​la méthylation de l' acide nucléique et la biosynthèse des polyamines. Biochem. J., 247 (1987), pp. 259-265

 

5. JM Mato, J. Cámara, P. Ortiz, J. Rodés, Collaborative Group espagnol pour l'étude de la cirrhose alcoolique. S -adenosylmethionine dans le traitement de la cirrhose alcoolique du foie: A, en double aveugle essai clinique multicentrique randomisée contrôlée contre placebo. J. Hepatol., 30 (1999), pp. 1081 à 1089

 

6. Soeken KL, Lee WL, et alSafety and efficacy of S-adenosylmethionine (SAMe) for osteoarthritis.J Fam Pract 2002 May;51(5):425-30.

 

7. Agency for Healthcare Research and Quality - Summary. Evidence Report/Technology Assessment: Number 64. S-Adenosyl-L-Methionine for Treatment of Depression, Osteoarthritis, and Liver Disease. Août 2002. [Consulté le 15 juillet 2010] www.ahrq.gov

 

8. Maccagno A, Di Giorgio EE, et alDouble-blind controlled clinical trial of oral S-adenosylmethionine versus piroxicam in knee osteoarthritis.Am J Med 1987 Nov 20;83(5A):72-7.


9. Konig B. A long-term (two years) clinical trial with S-adenosylmethionine for the treatment of osteoarthritisAm J Med. 1987 Nov 20;83(5A):89-94.

 

10. Jacobsen S, Danneskiold-Samsoe B, Andersen RB. Oral S-adenosylmethionine in primary fibromyalgia. Double-blind clinical evaluation.Scand J Rheumatol 1991;20(4):294-302.

 

11. Improvement of aggressive behavior and quality of life impairment following S-adenosyl-methionine (SAM-e) augmentation in schizophrenia. Strous RD, Ritsner MS, et alEur Neuropsychopharmacol. 2009 Jan;19(1):14-22. Epub 2008 Sep 27.

 

12. Heather A, et al; Un examen de ses propriétés pharmacologiques et potentiel thérapeutique dans le foie et la dysfonction Affective Disorders par rapport à son rôle physiologique dans Cell Metabolism. Évaluation Des Médicaments. Drogues. septembre 1989, Volume 38,  Numéro 3, pp 389-416.

same

 

 

 

Le SAMe, ou S-AdénosylMéthionine, d'une contenance de 60 capsules est au prix de 29.96 €.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
rea-secure Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
rea-livraison Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
rea-assistance Service client
Contactez-nous via notre formulaire
rea-satisfait Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,